Info-Patient
Endodontie (traitement de canal)

Endodontie (traitement de canal)

En quoi consiste un traitement endodontique (traitement de canal)

Il s’agit en fait d’un des traitements dentaires les plus fréquents.  Un nombre très élevé de dents sont sauvées chaque année grâce à l’endodontie. Ce traitement sécuritaire et efficace évite la perte des dents naturelles et prévient la nécessité d’avoir recours à l’implant ou à une prothèse afin de remplacer une dent malade.  Le taux de succès de ce traitement est très élevé.

Le traitement de canal consiste à faire un trou sur le dessus de la dent afin de retirer la pulpe (nerf et vaisseaux sanguins) au centre de celle-ci.  L’intérieur de la dent est ensuite nettoyé et désinfecté afin d’enrayer l’infection.  Finalement, les canaux sont obturés avec un matériau plastique et la reconstruction s’effectue avec un pivot (pour solidifier la dent jusque dans la racine) et une couronne afin de redonner la fonction normale à la dent.  Un à plusieurs rendez-vous est nécessaire pour compléter le traitement, selon le nombre de racines et le contrôle de l’infection.

Contrairement à la croyance populaire, le traitement de canal est sans douleur puisqu’il est effectué sous anesthésie.  C’est l’épisode d’infection, causé par l’abcès en phase aiguë, qui cause une douleur très importante avant que le traitement endodontique soit effectué.  Une prise d’antibiotiques au préalable est alors nécessaire afin de s’assurer que l’anesthésie fonctionne bien et que le traitement soit sans douleur.

L’infection de la pulpe peut être causée par une carie profonde, une obturation profonde, une obturation défectueuse ou suite à un coup.  Les signes et symptômes vont de la décoloration de la dent, jusqu’à la douleur intense pouvant même être accompagné d’enflure.

Période suivant le traitement :

Un peu de douleur peut être ressentie en touchant la dent, le dentiste prescrira des analgésiques et la douleur s’estompera après 72 heures.  Dans le cas d’une dent préalablement infectée, de l’enflure peut se manifester et celle-ci pourra être contrôlé par la prise d’un antibiotique.

Problèmes résolus par le traitement endodontique

  • Enrayer l’infection au niveau du nerf de la dent;
  • Éliminer la douleur;
  • Prévenir la perte d’une dent.

Risques et conséquences de ne pas corriger le problème

  • Apparition de douleur aiguë;
  • Décoloration de la dent;
  • Perte de la dent.

Étapes et délais

  1. Examen clinique et radiologique de la dent;
  2. Prescription d’antibiotiques;
  3. Un à plusieurs rendez-vous sont nécessaires pour compléter le traitement (varie en fonction du nombre de racines à traiter et selon le contrôle de l’infection);
  4. Anesthésie de la dent et de la gencive;
  5. Mise en place d’une digue autour de la dent à traiter afin d’empêcher l’aspiration ou la déglutition des instruments utilisés et afin d’éviter la contamination du site;
  6. Ouverture de la dent par le dessus;
  7. Nettoyage, désinfection et préparation mécanique de la chambre pulpaire et des canaux;
  8. Obturation des canaux à l’aide d’un matériau plastique;
  9. Fermeture de la dent à l’aide d’une obturation temporaire;
  10. Réparation définitive de la dent à l’aide d’une couronne.

 

Consentement éclairé

 Garantie

Bien que le taux de succès de ce traitement soit très élevé, il n’y a aucune garantie d’associé au traitement endodontique.

Nous travaillons avec le corps humain, alors il y a toujours un risque que le traitement endodontique se termine par un échec.  La réponse au traitement peut varier d’une personne à l’autre.

Une référence vers un endodontiste (spécialiste en traitement endodontique) peut vous être recommandée.

Un formulaire de consentement éclairé vous sera remis avant de débuter le traitement endodontique afin de vous renseigner sur les enjeux d’un tel traitement, de vous informer sur le pronostic de la dent et finalement, pour s’assurer d’avoir bien répondu à toutes vos questions.

Restrictions

Dent ayant un pronostic faible;

Abcès périapical sur une dent de sagesse;

Canaux accessoires;

Canaux calcifiés;

Résorption radiculaire;

Condition médicale du patient.

Coût

Varie en fonction du nombre de canal à traiter (une incisive a 1 canal, une prémolaire a 1 ou 2 canaux alors qu’une molaire peut avoir jusqu’à 4 canaux)

Crédits d’impôt pour soins dentaires

Solutions alternatives

  • Extraction de la dent affectée;
  • Pose d’un implant pour remplacer la dent extraite;
  • Pose d’un pont pour remplacer la dent extraite.

Poser une question ou laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).